Better Call Saul

Saul Goodman, attorney at law

Jimmy McGill

Evolution de l’audience de la saison 1

Indicateur du succès d’une série TV, l’audience est regardée de très près par la chaîne qui la diffuse, et encore plus lorsqu’elle en assure la production. Si les téléspectateurs ne sont pas au rendez-vous, c’est direction la sortie, et tant pis pour ceux qui l’ont apprécié.

Pour Better Call Saul, on a l’impression que c’est un poil différent. La première saison n’avait pas encore été diffusée qu’on avait déjà confirmation qu’il y aurait une seconde saison. Mais vous me direz, ça ne coute rien de l’annoncer pour l’annuler par la suite.
Souvenez-vous, pour Breaking Bad, les 4 premières saisons n’ont jamais atteint les 2 millions de téléspectateurs. Ce n’est qu’à partir de la 5ème saison que la notoriété de la série est apparue et a fait son effet sur le direct. Explosant les records pour la seconde partie de la saison en atteignant les 10,3 millions pour le final.

On s’imagine que l’équipe de Vince Gilligan a su rassurer AMC quand au succès à venir. Ne pas trop s’éloigner de la marque de fabrique de Breaking Bad, histoire de surfer sur son succès.

Et ça semble réussi.
Le Pilot a d’emblée battu un record pour un lancement de série. Par la suite, l’audience a diminué, mais sachant garder un noyau dur de 2 millions et demi de fidèles. Le tout pour arriver à 2,53 millions de téléspectateurs pour le Final, ce qui représente une moyenne de 3,21M sur la saison.

En ce qui concerne la France, aucune information ne filtre de la part de Netflix. Il est donc difficile de savoir s’il s’agit pour eux d’un succès. En tout cas, leur campagne de publicité est fortement appréciée sur les réseaux sociaux.

Vincent • 20 mai 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire