Better Call Saul

Saul Goodman, attorney at law

Episode 1 : Switch

Enfin, après une année d’attente, nos vœux ont été exaucés, et la fine équipe de Better Call Saul nous dévoile l’intrigue de la seconde saison.

Attention, la suite de l’article va révéler l’intrigue. Ne lisez pas si vous n’avez pas vu l’épisode.

Reprendre les bases

Pour coller à l’esprit de la première saison, ce nouvel opus débute de la même façon. Intégralement en noir & blanc, un flashforward nous ramène Saul à l’ère post-Breaking Bad, quand il tient un Cinnabon à Omaha et se fait appeler Gene. La scène reste assez loquace quand celui-ci se fait bêtement enfermer dans le local à ordures du centre commercial, lui laissant deux choix: patienter le temps qu’il faudra que quelqu’un vienne le délivrer, ou user de l’issue de secours mise sous alarme, le mettant forcément en visibilité. On voit bien que les temps ont changé, car à l’ère Better Call Saul, il n’aurait pas hésité à employer cette sortie.
Nostalgique de son époque, il pense quand même à laisser sa trace: « SG was here ». Sublime mise en bouche, et on espère bien qu’au fil des saisons, ces différentes introductions mèneront à une petite histoire.

better-call-saul-episode-201-jimmy-odenkirk-6

Smoke on the water

Taa taa taaaaa, ta ta tataaaa… Vous avez tous reconnu cet air de Deep Purple, censé marquer le renouveau. Après le générique, on retrouve Jimmy exactement là où on l’avait quitté. Ou presque. Habilement mis en scène, on découvre la brève rencontre au tribunal avec les associés de Davis & Main, venus prêter main forte à HHM sur l’affaire Sandpiper Crossing.
On découvre que ce qui a orienté la transformation de Jimmy n’est pas l’unique fait de la trahison de son frère Chuck, mais aussi de sa discussion avec Kim, dont la dimension va au delà du travail et de l’amitié, pour entrer dans l’intime et le sentimental. On sent qu’elle va prendre une part importante de sa vie.

Tequila Zafiro AnejoSurprise de la décision de Jimmy, Kim le retrouve alors qu’il est en train de siroter des cocktails dans la piscine d’un hôtel. Afin d’expliquer à Kim sa façon de vivre sa vie, il l’invite à devenir partie prenante d’une petite arnaque visant à faire payer une grosse addition à cet exaspérant broker qui étale sa réussite au téléphone. Cette façon de prendre le broker à son propre piège est fabuleuse, et Kim n’a pas rechigné une seconde à entrer dans l’entourloupe.
Les fans de Breaking Bad auront remarqué que Ken, le broker s’était déjà fait remarquer par Walter White, également à parler fort au téléphone (saison 1, épisode 4). Et pour le double effet Kiss Cool, la très rare tequila « Zafiro Añejo » était déjà entrée en scène dans une superbe scène autour d’une piscine (saison 4, épisode 10).

En tout cas, on a grand plaisir à voir la façon dont Kim et Jimmy se sont rapprochés au cours de cette soirée. C’est de très bon augure pour la suite de l’intrigue, même si l’on imagine pas Kim passer du côté obscur de la loi. C’est peut-être ce qui finira par les séparer.

better-call-saul-episode-201-jimmy-odenkirk-5

Mais voilà, Jimmy comprend que cette vie de bohème ne peut durer, et, pris de remords, décide de rappeler Davis & Main afin d’accepter leur proposition. Reçu comme un chef d’état, Jimmy ne semble pas réaliser ce qui lui arrive : un véhicule de fonction, un superbe bureau avec tableaux au mur. Mais Jimmy semble garder la tête sur les épaules et reste peu contraignant: il se contentera d’une  seule excentricité: un bureau en cocobolo. Puis son regard se concentre vers un mystérieux interrupteur.

Mais que fait cet interrupteur ?

Quand j’ai vu cette étiquette « Toujours laisser allumé. Ne pas éteindre ! » collé sur l’interrupteur, j’ai tout de suite su ce qui allait se passer : Jimmy allait tenter de voir ce qui se cachait derrière. Et comme c’était à prévoir, rien ne change en l’actionnant. Mais là où je suis certain, c’est qu’on en saura plus à la fin de la saison, car aucun détail ne peut être laissé au hasard.

Always-leave-on-switch

Playuh

En ce qui concerne Mike, il retrouve à nouveau Pryce, l’informaticien dealer de médicaments, avec qui il est censé avoir rendez-vous pour livrer de la marchandise à Nacho. Mais connaissant son métier, et surtout ceux de la police, il refuse de monter à bord du Hummer jaune pétant de Pryce. Trop voyant. La discrétion est son crédo.

better-call-saul-s02e01-Hummer

Pryce se sent pousser des ailes et se passe donc des services de Mike, jugeant sa prestation désormais inutile. Trop fier de pouvoir montrer son Hummer, il ne se méfiera pas de Nacho qui trouvera son adresse afin de le cambrioler. Et n’étant pas à une erreur de débutant près, Daniel Warmolt de son vrai nom, fait venir la police chez lui pour prétexter un vol de cartes de base-ball. Pas dupes, les policiers se rendent compte que ça ne tient pas la route.
On notera au passage une nouvelle référence à Breaking Bad. L’un des policiers, l’officier Saxton interviendra chez les White, lorsque Skyler voudra mettre Walter dehors.

Better-Call-Saul-Officier-Saxton

En bref

S’il fallait résumer l’épisode en 140 caractères à la mode Twitter, je dirait que « C’est une belle entrée en matière pour poser les bases de la saison 2. Jimmy prend un nouveau départ, mais pas celui qu’on pensait pour lui. »

Clifford MainDaniel WarmoltDavis & MainKim WexlerMike EhrmantrautNacho VargaSaul Goodman

Vincent • 18 février 2016


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire