Better Call Saul

Saul Goodman, attorney at law

Tuco Salamanca & Jimmy McGill

Le retour de Tuco, un secret bien gardé

C’était surement le secret le mieux gardé de la série. Qui donc aurait imaginé retrouver Tuco Salamanca, le caïd de la drogue découvert au début de Breaking Bad ?

Son acteur, Raymond Cruz avait eu vent de la série, mais n’a été contacté par l’équipe de production qu’une fois qu’ils étaient prêts à tourner. A l’entendre parler, ce personnage est très dur à interpréter et il n’était pas certain de vouloir se plonger à nouveau là dedans, à rejouer un dangereux sociopathe.

Tuco Salamanca, le personnage

Sa femme détestait Tuco, son énergie, ce côté bestial.
Pour sa part, Raymond Cruz considère que Tuco est un passionné, quelqu’un d’intelligent sans pour autant être un cérébral. Tel un chien, il est capable de lire les émotions des gens pour en prendre parti.
Dans Breaking Bad, celui-ci agissait sous l’emprise de la drogue (la « blue meth » d’Heisenberg). Dans Better Call Saul, il n’a pas encore pu y gouter, ce qui ne l’empêche pas d’être déjà très colérique, dominant et très fier. Il sera très loyal envers ceux auxquels il tient, et en particulier sa famille (on s’en rendra bien compte dans l’épisode 2).

Tuco Salamanca & Jimmy McGill

Bouche cousue

Difficile de garder le secret, mais Raymond Cruz y a été contraint. Il ne devait en parler à personne. Pendant le tournage, entre deux scènes, il était caché sous un parapluie. Lors des déplacements, il devait s’allonger dans le van. A l’hôtel, il résidait sous un faux nom.
Il se sentait comme dans un programme de protection de témoins. Personne ne savait qu’il était là, et les seules personnes du staff qui étaient au courant devaient garder le secret à tout prix.
Mission accomplie.

Source :  Rotten Tomatoes

Raymond CruzTuco Salamanca

Vincent • 15 février 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire